_seraphine_les_marguerites
Les marguerites




Qui était Séraphine Louis ? Sa mère était une fille de ferme, on ne sait rien de son père, elle a été placée très jeune comme bonne à tout faire dans un couvent de Senlis, puis dans une famille bourgeoise. A ses rares moments de liberté, elle "communie" avec la nature, et voue un culte particulier à l'eau et aux arbres.

Un jour, à 42 ans, Séraphine dont la foi est devenue mystique, au fil des années,  entend, une voix qui lui ordonne de peindre. Complètement autodidacte, personne n'a jamais réellement su quelle était sa technique toute personnelle  réalisé à partir de peinture Ripolin (Picasso et Braque n'ont-ils pas fait de même ?) d'herbes, de terre voire de sang. Son œuvre est unique dans l'histoire de la peinture. Son goût du secret annonce déjà les délires paranoïaques qui vont l'emporter. Elle disait "Mon geste vient d'en Haut". Elle est habitée par sa passion pour la nature, les arbres et les fleurs.

Le collectionneur allemand Wihlem Uhde, ami entre autres de Braque et de Picasso découvre une des ses œuvres chez ses employeurs. Il voit dans son œuvre l'exemple parfait du primitivisme moderne. Étonné par l'intensité qui se dégage de son œuvre il l'encourage à peindre et deviendra son mécène. C'est lui qui organisera ses premières exposition, avant qu'elle ne sombre peu à peu dans la folie.

seraphine
Les grappes de raisin


Séraphine Louis a terminé ses jours dans un hôpital psychiatrique, en 1942. Plus jamais elle n'y a repris ses pinceaux. Il reste d'elle environ 70 à 80 oeuvres...

Le destin de Séraphine fût adapté  à l'écran par Marcel Provost, avec dans le rôle de Séraphine, Yolande Moreau en 2008...
Certains d'entre vous ont peut-être découvert l'existence de Séraphine Louis grâce ce film...